La réalisation d’un béton imprimé dans les règles de l’art nécessite de la pratique. Mais que faire lorsque l’on a un béton imprimé raté ?

Tout au long de cet article, nous allons tenter de vous apporter les solutions pour corriger et rattraper au mieux tous les défauts d’un béton imprimé (tâches, décoloration, mauvaise impression des reliefs…). Tout n’est pas toujours rattrapable, mais des solutions existent pour limiter les dégâts et masquer les imperfections.

 

1) Corriger la teinte

Le problème le plus fréquemment rencontré est celui de la teinte. Il peut relever d’une mauvaise mise en œuvre, mais aussi (et c’est souvent le cas) d’un mauvais choix des couleurs. Dans ce cas, que faire si le résultat obtenu n’est pas celui attendu ?

Quelle solution si le béton imprimé est fraîchement réalisé ?

Rassurez-vous, rien n’est encore perdu si le chantier est en cours de réalisation et que la résine de finition n’a pas encore été appliquée. Il existe des lasures capables de teinter le béton imprimé fraîchement réalisé en conservant ses reliefs et son aspect. Seule la teinte est modifiée. Elle peut être foncée, éclaircie ou modifiée de 1 à 2 tons.

En sommes, c’est un peu le produit magique lorsque l’on veut modifier la teinte obtenue, mais aussi rattraper des uniformités ou des tâches. A noté que cette solution est durable et définitive. Pour fixer la teinte apporter par la lasure, on fini en applicant un vernis de finition (comme pour un béton imprimé normal).

Quelle solution lorsque le béton imprimé est totalement terminé ?

Souvent, on s’aperçoit de la bêtise un peu trop tard et toutes les étapes de pose sont terminées,  y compris celle du vernis de finition. Dans ce cas, inutile d’essayer d’appliquer de la lasure car le support n’est plus poreux et la lasure ne pénétrerait pas.  Il ne reste plus qu’une solution : teinter le vernis à l’aide de colorant liquide.

Cette solution n’est pas idéale mais en dernier recours elle permet de dépanner. En effet, avec l’abrasion et le passage, le vernis se retire progressivement. Puisqu’il est teinté, la couleur s’en va elle aussi. Résultat, au bout de quelques mois ou années (en fonction de l’usage), le béton imprimé aura perdu toute sa couleur…

 

2) Mauvaise impression des reliefs

Le second problème fréquemment rencontré est celui d’une mauvaise impression des reliefs dû :

  • soit à une impression trop tardive sur un béton trop dur qui ne marquent plus suffisamment.
  • soit à une impression trop tôt, c’est ce que l’on appelle un « flash ». Le béton trop frais et souple va reprendre sa place sans conserver le motif imprimé.

Malheureusement, les problèmes liés à l’impression des empreintes sont difficilement réparables. Néanmoins, si vous vous en apercevez suffisamment tôt, lorsque le béton est encore frais, vous pouvez rattraper certains détails. Notamment, en utilisant un fer de finition en S ou un roulette pour creuser les joints et marquer le relief. Pour avec des « minis » empreintes ou des rouleaux texturés pour corriger le relief du cœur du motif.

 

3) Raviver les couleurs

Après quelques années, le béton imprimé se terni dû aux agressions extérieurs qu’il subit : abrasion, pluie, gel, passage de véhicule… Pas de panique, vous pouvez lui redonner un coup de jeune en un rien de temps. Appliquer seulement une nouvelle couche de résine de finition. Elle permettra de raviver les couleurs pour 3 à 5 ans, donnant à votre extérieur un aspect neuf !

Comment rattraper un béton imprimé raté ?
Étiqueté avec :                

Call Now Button