Vous souhaitez réaliser un sol intérieur en béton mais vous ne savez pas quel produit utiliser ? Nous allons vous aider dans le choix du produit le plus adapté à votre projet décoratif.

Quelles sont les différences entre le béton lissé (autolissant) et le béton ciré (spatulable) ?

Le béton ciré et le béton lissé sont tous les deux des bétons décoratifs présentant chacun des caractéristiques différentes.

Suivez le guide pour les départager !

Caractéristiques techniques

Béton ciré Béton lissé
Type de produit Micro-mortier à talocher Mortier autolissant à couler
Nombre de teintes 36 (voir le nuancier) 30 (voir le nuancier)
Epaisseur 1 à 2 mm 5 mm
Destinations Pour toutes les destinations, en intérieur comme en extérieur : sols, murs, piscine, terrasse, plan de travail, douche… Pour les sols en intérieur
(impossibilité de créer de pentes)
Sur quel(s) support(s) ? Sur tous les types de supports sains et rigides : béton, ragréage, carrelage, placo… Sur tous les types de supports sains et rigides : béton, ragréage, carrelage, chape liquide…

L’aspect esthétique

De part leur mode d’application, les rendus du béton ciré et du béton lissé sont totalement différents.

Le béton ciré est un mortier fin qui se taloche en 2 couches fines, il est ensuite poncer. Il présente donc ne nombreuses marbrures qui peuvent être accentuer par un ferrage.

   
Le béton lissé quant à lui est un produit qui ne coule, il offre un rendu beaucoup plus uniforme en terme de couleur avec très peu de traces de spatule.

Mise en œuvre

Béton ciré Béton lissé
Outillage nécessaire
  • Une tige malaxeur à adapter sur perceuse pour le malaxage des 2 composants du béton ciré (charges minérales et liant)
  • Une lisseuse en inox à bords arrondis ou en plastique (pour éviter de ferrer) pour l’application des 2 couches de béton ciré ou une lisseuse Parfait Liss’ (application plus facile et rapide, surtout pour les sols ou les murs de grande superficie)
  • Des abrasifs en carbure de silicium (Grain 120), sous forme de disques Ø150mm ou de papiers manuels, pour le ponçage de la seconde couche de béton ciré (très difficile à trouver dans le commerce)
  • Un rouleau laqueur (poils ras) pour l’application des 2 couches de vernis
  • Un verre doseur et une balance pour mesurer/peser les composants

⇒ Voir le kit outils

  • Un rouleau ou un pinceau large pour l’application du primaire d’adhérence
  • Une règle d’étalement pour répartir uniformément la matière sans dépasser l’épaisseur choisie
  • Une lisseuse flamande pour répartir la matière sur le sol
  • Un rouleau débulleur pour retirer les possibles bulles d’air emprisonnées dans l’autolissant
  • Un malaxeur professionnel ou une tige malaxeur
  • Un seau de malaxage souple avec bec verseur pour mélanger les charges minérales avec l’eau et verser le contenu sur le sol
  • Un rouleau laqueur (à poils ras) pour l’application des 2 couches de vernis

⇒ Voir le kit outils

 Préparation du support Bien dépoussiérer et nettoyer le support. Si besoin, utiliser Masters Décapant.
Appliquer un primaire adapté :

Sur un ancien carrelage, veillez à combler les joints avec un mortier de rebouchage.

Bien dépoussiérer et nettoyer le support. Si besoin, utiliser Masters Décapant.
Appliquer un primaire époxy sablé à refus.
Sur un ancien carrelage, il est conseillé de rajouter une trame de renforcement.
Application du produit Préparer le mélange des 2 composants. Malaxer mécaniquement à vitesse lente jusqu’à obtention d’une pâte homogène. Le temps d’ouverture est d’une trentaine de minutes.
Appliquer le en couche fine et régulière avec la lisseuse. Ne pas chercher à déposer trop de matière. Laisser sécher cette première couche pendant 4 à 6 heures avant de passer à la seconde.
Appliquer la deuxième couche selon la même méthode. Appuyer sur la lisseuse afin de faire pénétrer la matière dans la première couche de façon à affiner le grain.
L’application de ce produit est avant tout une question d’organisation. Il nécessite une équipe minimum de 3 personnes (une pour le malaxage, une seconde pour l’application et une troisième pour la manutention). Le résultat final dépend surtout de la rapidité d’exécution. Le produit conserve ses propriétés autolissantes et autonivelantes pendant 10-15 minutes. Ce qui veut dire que les seaux doivent être appliqués le plus rapidement possible.
Appliquer le mélange de manière régulière sur le sol en se servant du bec verseur créé par le seau de malaxage. Aider la répartition du produit vers les angles et les bords à l’aide d’une lisseuse flamande. Appliquer sans trainer le seau suivant en lisière du produit, et ainsi de suite. Si nécessaire, débuller pendant les 5 premières minutes, afin de bien répartir les charges minérales.
Temps de séchage Minimum 6 heures entre les 2 couches, puis 48 heures avant le ponçage et vernissage. 72 heures
Finition Après séchage, poncer à la main ou à l’aide d’une ponceuse orbitale, la totalité de la surface, avec des abrasifs en carbure de silicium afin de lisser la surface et lui donner un toucher soyeux.
Dépoussiérer la surface, sans utiliser d’eau, avant de passer au vernis. Utilisé un vernis adapté à la destination :

Si besoin, utiliser un pad blanc pour retirer la laitance.
Dépoussiérer la surface, sans utiliser d’eau, avant de passer au vernis. Utilisé un vernis adapté à la destination tels que

Maintenant que vous avez toutes les précisions sur ces deux revêtements, vous pouvez faire votre choix et vous lancer dans la réalisation de votre projet.

Le match béton ciré vs. béton lissé
Étiqueté avec :                

Call Now Button