La pose d’un béton imprimé : où et comment ?

Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur la mise en place d’un béton imprimé :  les étapes d’application, les difficultés rencontrées, les réparations éventuelles…

 

1. Les étapes d’application

Nous avons déjà rédigé un article complet avec tous nos conseils pour réaliser un béton imprimé (presque) parfait. Pour retrouver toutes ces étapes et connaitre nos trucs et astuces, consultez le mode d’emploi.

Est-il possible de réaliser un béton imprimé sur une ancienne terrasse ?

La réponse est « oui ». En effet, nul besoin de tout détruire pour reconstruire. Le béton imprimé peut être appliqué sur une dalle fraîche ou sur une dalle existante (en béton ou carrelage). L’ancien support doit être sain et non fissuré. On utilise alors la technique de la microchape en ajoutant un mortier fibré et teinté sur environ 1,5 cm d’épaisseur.

 

Est-il possible pour un particulier de réaliser soi-même un béton imprimé ?

Le béton imprimé est accessible à tous les bricoleurs ayant des compétences en maçonnerie. Il est notamment nécessaire de savoir couler et tirer une dalle de béton. Les particuliers peuvent tout à fait réaliser le chantier eux-mêmes s’il s’agit d’une petite surface (moins de 40m²). Pour des surfaces plus importantes, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel.

Combien de temps dure la pose d’un béton imprimé ?

Un béton imprimé se réalise en une journée. Sur une dalle fraîchement coulée, l’impression peut avoir lieu 2 à 4 heures plus tard, en fonction de l’hydrométrie et de la température extérieure. Une fois la surface totalement imprimée, il faut laisser sécher la dalle au moins 24 heures avant de venir la protéger des UV, de l’eau et des taches avec un vernis adapté. A ce stade, et après une dizaine d’heures de séchage, il est possible de marcher à nouveau sur la dalle. Toutefois avant de pouvoir vous en servir complètement (passage de véhicules, repas…), il faudra attendre 28 jours et l’application d’une nouvelle couche de vernis de protection

A titre indicatif, 3 hommes ne peuvent pas réaliser plus de 50m² par jour.

 

2. Comment rattraper un béton imprimé ?

Comment réparer les éclats ou fissures ?

De manière générale, le béton imprimé fait parti des matériaux durables et résistants. Il ne se dégradera pas dans le temps s’il a été posé correctement. De plus, s’il présente des micro-fissures, ces dernières seront partiellement masquées par les motifs de l’impression et rendu difficilement détectable.

Toutefois, si vous constatez un éclat ou une microfissure qui s’agrandie, il est possible de réaliser un « patch » ou une rustine. Pour cela, il faut confectionner une pâte avec les restes de durcisseurs utilisés lors du lissage de la dalle, de l’eau et de la résine. Appliquez ensuite à l’aide votre doigts le mélange pour reboucher le trou.

Comment uniformiser les teintes ?

Il arrive que certains bétons imprimés présentent des taches ou des auréoles lorsque ceux-ci n’ont pas été mis correctement en place. Ces différences de couleur peuvent être dues à plusieurs facteurs :

  • D’une répartition inégale des durcisseurs colorés sur le béton frais
  • Des résidus d’huiles ou de liquides défavorisant l’adhérence
  • De la pluie…

Pour rattraper ces écarts, il est possible de venir appliquer une lasure colorée sur une partie ou la totalité du travail réalisé. Cette lasure, par transparence, laisse percevoir la teinte initiale et les reliefs du béton imprimé tout en ajoutant 1 ou 2 tons supplémentaires.

 

3. Les empreintes

Modèle OLD GRANITE – à partir de 88,80€

Comment conserver les empreintes ?

Les empreintes doivent être nettoyées,  dès la fin du chantier, au jet à haute pression pour les débarrasser de tous les résidus d’agent démoulant. Il faut ensuite les entreposer à plat pour éviter qu’elles se cassent ou se tordent sous leur propre poids.

Quel type d’empreinte est le plus simple à utiliser ?

Pour la réalisation d’un premier chantier, il est conseillé de commencer par des empreintes de type textures. Appelées aussi « peaux« , ces empreintes ne présentent pas de contours délimités. Ainsi, lors de l’impression, aucun raccord n’est nécessaire. Les empreintes peuvent de superposer et se poser dans un sens ou dans l’autre.

 

Retrouvez nos conseils pour couler votre dalle en béton. A bientôt pour de nouvelles astuces !

 

 

[Conseils et astuces] Poser un béton imprimé
Étiqueté avec :