Pour colorer un béton, il existe deux méthodes, possédant chacune leurs avantages et inconvénients : la coloration dans la masse ou la coloration en surface avec des durcisseurs.

 

Méthode n°1 : La coloration dans la masse à l’aide de pigment

La première méthode, probablement la plus évidente, consiste à ajouter des pigments naturels ou synthétiques directement dans le mélange à béton. Dans ce cas, c’est l’ensemble du béton qui sera teinté, dans toute son épaisseur, d’où le nom de pigmentation dans la masse.

L’inconvénient de cette technique ce sont les couleurs. Le béton teinté dans la masse rendra des couleurs pastel, plus ou moins claires, qui s’éclairciront ensuite au séchage. Il est impossible d’obtenir une coloration intense avec cette technique. De plus, il faut souvent de grande quantité de pigment lorsque l’on doit teinter des dizaines de mètres cubes.

Cette méthode de pigmentation dans la masse est utilisée pour réaliser du béton balayé par exemple.

Colorer un béton dans la masse

 

Méthode n°2 : La coloration en surface grâce aux durcisseurs colorés

Les durcisseurs colorés sont constitués de quartz, ciment, pigment et additifs. Ils se poudrent à la surface du béton frais. Il adsorbent l’eau en surface et pénètrent dans les premiers millimètres du béton. Cette technique permet d’obtenir une coloration intense. De plus, les durcisseurs ont aussi la particularité de durcir la surface du béton pour la rendre deux fois plus résistante.

Cette méthode des durcisseurs colorés est utilisée pour réaliser du béton imprimé, des dallages industriels…

Application des durcisseurs colorés

Le match entre les 2 méthodes

  Coloration dans la masse (pigment) Coloration en surface (durcisseurs colorés)

Avantages

  • Gain de temps pour la préparation (le béton peut être commandé directement teinté à la centrale)
  • Facilité de mise en oeuvre
  • Toutes les couleurs sont possibles : teintes claires, foncées, vives…
  • Faible coût peut importe la couleur

Inconvénients

  • Couleurs peu intenses et pastel
  • Risque de différence de ton entre les différents gâchages ou toupies de béton
  • Onéreux pour les couleurs claires (blancs…)
  • La tranche de la dalle ne sera pas colorée sauf si on y applique un coulis de quartz ou du spray mortier
  • Mise en oeuvre plus longue et nécessitant de l’outillage (lisseuses en acier et en magnésium)
Comment colorer son béton ?

Call Now Button