Dans cette F.A.Q, nous avons essayé de réunir toutes les interrogations que vous pourriez avoir sur le béton ciré.

Si vous ne trouver pas la réponse à votre question, n’hésitez pas à nous contacter depuis le formulaire, nous serons ravis de vous répondre.

 

Vos questions sur le béton ciré

Le béton ciré s’applique sur tous les supports stables, sains et plans (neufs ou anciens). Par exemple, conviennent le Placoplatre, un vieux carrelage, une dalle en béton, du verre, du bois… Il faut toutefois s’assurer que la surface est suffisamment lisse et qu’elle ne nécessite pas d’être redressée. En effet, le béton ciré ne s’applique que sur 2 mm d’épaisseur, il ne peut être utilisé comme enduit de rebouchage pour réguler des aspérités.
L’avantage du béton ciré est qu’il permet la rénovation de surfaces sans casser le support existant. Sur un ancien carrelage, la seule préparation à effectuer est le rebouchage des joints s’ils sont trop creusés ou importants. Pour cela, il est nécessaire de faire une « passe à zéro » avec de la colle à carrelage afin de manière à obtenir une surface lisse. Si des carreaux sont fissurés ou cassés, il faut veiller à les retirer car ils créent une surface instable et risquent de mener à la fissuration de l’enduit en surface. Dans le cas de carreaux bord à bord, cette étape peut être sautée.
Le béton ciré peut tout à fait être posé en extérieur, ses caractéristiques techniques le lui permettent. (voir le kit complet « extérieur » sur www.betonsdecoratifs.com) Par contre, il faut comprendre qu’un béton ciré correctement réalisé sera parfaitement lisse. Or, en extérieur, sous la pluie, il peut devenir extrêmement glissant et être dangereux. Pour pallier à cet inconvénient, il est possible d’ajouter un antidérapant dans le vernis de finition. Cependant, il est un peu « dommage » d’avoir fait l’effort de réaliser un revêtement lisse (Béton Ciré), pour ensuite le rendre antidérapant. En résumé, en extérieur, il est préférable de réserver le béton ciré pour les murs ou les sols couverts. Si vous recherchez un revêtement pour le sol, pensez également au béton imprimé ou au béton matricé qui comportent naturellement des reliefs permettant une adhérence.
Malgré son nom de « béton », le béton ciré se présente sous la forme d’un enduit à base de ciment. Il ne se coule mais s’applique à la lisseuse (au platoir ou au couteau) généralement en 2 couches. Il se travaille comme de la chaux ou du tadelakt et non comme un ragréage.
Le béton ciré est très solide, beaucoup plus que du béton classique. De plus, le vernis de protection permet de le nettoyer facilement et de le protéger des tâches (huile, eau, vin…) à condition que ce dernier soit bi-composant ou epoxy.
Peu importe le support sur lequel le béton ciré va être appliqué (carrelage, placo…), l’étanchéité doit avoir été réalisée au préalable. Le béton ciré, une fois vernis, est étanche mais ne doit pas se substituer à une étanchéité classique.
Les vernis bi-composants tel que le Masters Vernis ECODUR ne nécessite plus l’application d’un bouche-pores. Ils sont beaucoup plus résistants que les vernis de l’ancienne génération et accomplissent la double mission de protection et finition.
Malheureusement, un béton ciré ne peut pas être « réparé » par une rustine, que ce soit lors de l’application (après séchage) ou quelques années plus tard. En effet, toute marque de reprise se verra. Une couche complète doit être applique sur l’ensemble de la surface.
Peu importe le support, le béton ciré compris dans les kits reste le même. Ce qui change, cependant, c’est le vernis de finition qui diffère suivant les surfaces à traiter et la protection attendue.
Le vernis de finition dépendra des surfaces à traiter et de la protection souhaiter. Pour un sol, une douche ou un plan de travail, par exemple, il est nécessaire de choisir un vernis bi-composant pour une bonne protection. Sur des murs, un vernis monocomposant pourra suffire. En extérieur, il faudra choisir un autre type de résine.
Un béton ciré peut tenir une vingtaine d’années s’il est bien entretenu et que le support qu’il recouvre ne bouche par dans le temps. Pour cela, il est conseillé de rappliquer une couche du vernis de protection tous les 3 à 5 ans, suivant l’abrasion du support.
Si vous béton ciré se terni c’est que le vernis de protection à sa surface n’est plus assez protecteur. Pour cela, rien de plus simple, il faut rappliquer une nouvelle couche. Cette étape intervient généralement tous les 3 à 5 ans.
Théoriquement cela ne pose pas de problème car le béton ciré est un produit bi-composant constitué de charges minérales et de liant (résine à base de polymères acryliques). Il tient donc sur toutes les surfaces, même les plus inclinés, sans couler car il s’agit d’une pâte. La mise en œuvre risque toutefois d’être plus compliquée et longue.
Grâce à sa composition à base de polymères acryliques, le béton ciré s’accroche à toutes les surfaces lisses et inclinés, sans glisser ni se décoller. Il est tout à fait possible de l’appliquer sur du verre ou une vitre par exemple.
Une fois appliqué en 2 couches puis poncé, le béton ciré est toujours mat. Ce qui le rend satiné ou brillant c’est le vernis de finition en surface. Cependant, il est tout à fait envisageable d’appliquer un vernis mat pour conserver l’aspect brut du vernis. Dans notre gamme, il faut opter pour le Masters Vernis PU Ecodur en finition matte. (à retrouver sur www.betonsdecoratifs.com).